Le CaBRI

Samedi 16 Décembre 2017

 

Menu Principal

 

 
 
 
 

 

 

 
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 

 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
 
 
 
 
 

 

Expositions, réglement

 

 La Génétique

 La génétique du chat ...

La génétique est l'étude de la transmission des caractères des parents aux enfants. Ceux sont les " GENES ", portés par les " CHROMOSOMES ", qui véhiculent les caractères " HEREDITAIRES ". Le découvreur de la génétique fut un moine autrichien, Grégor Mendel, à la fin du XVIIIème siècle. C'est lui qui détermina les grandes lois de la génétique.

Pour étudier les possibilités de descendance d'un individu donné, certaines choses sont indispensables à connaître.

le PHENOTYPE : c'est ce que l'on voit (ex: un chat noir)

le GENOTYPE : c'est l'ensemble des caractères héréditaires ; la carte génétique du sujet (ex : un chat noir, porteur de bleu).

Un gène est dit DOMINANT, lorsque sa présence amenée par un seul parent suffit pour qu'il ait un effet sur le phénotype, il est alors symbolisé par une lettre majuscule

Un gène est dit RECESSIF, lorsque les deux parents doivent l'apporter pour qu'il ait un effet visible, il est symbolisé par une lettre minuscule, dans ce cas le génotype est en accord avec le phénotype, l'individu est pur (HOMOZYGOTE) pour ce gène, et le chat ne cache rien pour ce caractère.

Toutes les cellules d'un individu contiennent un nombre pair de chromosomes, la moitié étant apporté par le père, l'autre par la mère. Chez le chat il y a 19 paires de chromosomes ; si les cellules sexuelles contenaient le même stock de gènes que les autres cellules, le nombre de ceux-ci doublerait à chaque génération, pour éviter ce phénomène, les cellules sexuelles ne contiennent qu'un stock simple de chromosomes, il s'agit des spermatozoïdes et des ovules ; La rencontre de deux cellules sexuelles redonne un individu à stock double de chromosomes.

La détermination du sexe des chatons est faite par le père : le mâle possède 18 paires de chromosomes AUTOSOMIQUES, et une paire de chromosomes sexuels XY. C'est en donnant X ou Y que le mâle détermine le sexe des chatons ; la femelle possède 18 paires de chromosomes autosomiques, et une paire de chromosomes sexuels XX, elle ne peut donner que X :

 

Dans la plupart des études des gènes concernant la couleur du chat, le sexe, des parents comme des chatons, ne sera pas pris en compte. Seule l'étude d'un gène lié à X (le gène Orange, qui donne les chats roux ou écailles) devra tenir compte du sexe des sujets.

Un gène donné aura toujours la même fonction et la même place, sur le chromosome auquel il est attaché, cette place s'appelle le LOCUS. Au même locus se trouve un gène qui a une action précise, mais qui peut avoir plusieurs versions: ex: " A+ " présence de poils agoutis (poils clairs rayés de sombre), " a " tous les poils sont sombres. Le gène dominant de la série est symbolisé par une lettre majuscule, ses versions récessives par la même lettre, minuscule: ex: A+, a, le gène qui donne l'expression " sauvage ", qui permet souvent le meilleurs camouflage dans la nature, est accompagné d'un " + "

 

 Remarque: Lorsque le sujet exprime sur son phénotype l'action d'un gène dominant, on ne peut savoir s'il est " homozygote " (pur), pour ce gène, par contre s'il exprime l'action d'un gène récessif, on est sûr de l'homozygotie.

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

Contact



lecabri@gmail.com                     

  

 

 


 

 

 

© Copyright Le CaBRi 2003-2007

Le contenu de ce site est protégé par le droit de la propriété intellectuelle. 
Toute duplication des textes ou images de ce site sans autorisation est interdite.

Desgin by Samuel Marmoret Alias Ozem